Procession aux flambeaux contre l’UE

Posté par actualitesnorvegiennes le 11 décembre 2012

Procession aux flambeaux contre l'UE afp0004470981

Quelques centaines d’eurosceptiques ont protesté dimanche soir contre la décision du comité Nobel d’attribuer le prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne (UE). On attendait des milliers de personnes mais soit en raison du froid ou d’un manque d’intérêt, ils étaient beaucoup moins. Cependant les organisateurs ont affirmé qu’ils étaient satisfaits. 

« Il fait froid et les gens se sont déplacés, » a déclaré Heming Olaussen, leader de Nei til EU(Non à l’UE). Il a admis qu’il aurait souhaité plus de mobilisation autour de cette manifestation mais le principale est qu’elle ait eu lieu.

C’est la première fois qu’une retraite aux flambeaux a lieu à Oslo pour protester contre l’attribution d’un prix Nobel de la paix. Chaque années, ces parades sont organisées lorsque le prix est décerné le 10 décembre, traditionnellement pour saluer les vainqueurs.

Dans un pays qui a voté à deux reprises contre l’adhésion à l’Union Européenne, plusieurs organisations se sont mobilisés pour montrer leur mécontentement de l’attribution du prix de cette année.

Les trois hommes qui représentent l’UE lors de la cérémonie Nobel de la Paix ce lundi sont au courant des protestations contre ce prix. L’opposition à l’adhésion à l’UE est actuellement si élevée que même le groupe pro UE, Europabevegelsen, a pratiquement abandonné. Une enquête récente auprès des chefs d’entreprises norvégiens a indiqué qu’ils étaient réticents à l’adhésion à l’UE également à cause de la monnaie unique. Aux prochaines élections l’année prochaine, peu de partie politique compte faire la promotion de l’adhésion à l’UE.

La Norvège sera toujours la bienvenue

Martin Schulz, président du Parlement européen et l’un des leaders européen présent à Oslo pour recevoir le Prix de la Paix, a clairement indiqué que l’UE continuerait d’ouvrir la porte à la Norvège si elle venait à changer d’avis.

Herman Van Rompuy a indiqué que les Norvégiens n’avaient pas à craindre de perdre leur propre identité s’ils devaient adhérer à l’UE. Martin Schulz, José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy ont expliqué qu’il était important pour chaque pays membres de conserver son identité nationale, ajoutant que les Norvégiens ont déjà en commun les valeurs de l’UE en matière de démocratie et de droits de l’homme. Martin Schulz a même parlé de la nécessité de «plus de démocratie, plus de transparence, plus d’ouverture, » ces mêmes mots utilisés par le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg à la suite des attentats du 22 juillet 2011.

José Manuel Barroso a en outre noté que la Norvège, en tant que premier partenaire commercial de l’UE, est « à bien des égards plus intégrée dans l’UE que certains pays membres de l’UE, » en raison de son adhésion à l’accord qui régit le commerce et les relations économiques entre l’UE et l’Association européenne de libre-échange, dont la Norvège est membre.

Tous ont affirmé qu’ils respectaient la décision de la Norvège de rester en dehors de l’UE. Les trois hommes étaient attendus dimanche soir pour un dîner privé avec les membres du Comité Nobel Norvégien.

 

Article tiré du site: www.norvege-fr.com  et image tiré du journal norvégien « aftenposten »

Laisser un commentaire

 

Loileonettitpe |
L'H2O |
Cm1louisvignol |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Scpi
| Grandmaraboutaza
| Waypercamul